Programme national de développement local
Accueil » Le PDNL » Projets » Programme de développement local participatif

Programme de développement local participatif

L’objectif de développement du projet est d’assister le gouvernement du Sénégal à mettre en place un cadre cohérent de développement local participatif, de décentralisation, de mobilisation et de transfert des ressources aux collectivités locales et les organisations communautaires de base, pour la fourniture de services essentiels aux populations les plus pauvres en milieu rural et urbain.

Le Programme de développement local participatif (PDLP) s’inscrit dans la stratégie du gouvernement, ainsi que dans les objectifs des partenaires technique et financier. Il correspond également aux orientations stratégiques de la Banque. Le projet aborde les principales préoccupations de la Banque et de ses partenaires.

Du fait de cette expérience et du leadership dont elle a fait preuve en matière de développement local participatif, la Banque est devenue un acteur essentiel dans la mise en œuvre de la décentralisation du Sénégal et dans son programme de développement local. La taille de son portefeuille et la qualité de son dialogue avec le gouvernement sont des atouts majeurs qui aident le Sénégal à mieux articuler ses politiques de développement local participatives et à assurer leur cohérence avec ses politiques de décentralisation et de dévolution. De plus, la Banque possède un avantage comparatif dans la promotion et l’amplification à une échelle plus grande d’approches innovatrices testées dans des projets antérieurs, ainsi que des tests sur le terrain de mécanismes opérationnels et leur diffusion au cas où ils s’avèrent efficaces.

Financé par la banque mondiale à travers les ressources IDA, à hauteur de 50 millions de dollars, le projet intervient sur toutes les communautés rurales du Sénégal et sur 120 communes pauvres. D’une durée de 6 ans, (2006-2012), le projet a contribué aux objectifs de développement du PNDL du gouvernement comme suit :

  1. Appuyer le gouvernement et ses structures pérennes à développer en mettre en œuvre les politiques, stratégies et mécanismes opérationnel en vue d’améliorer le cadre de mise en œuvre de la décentralisation ;
  2. Mettre à jour et améliorer le cadre juridique réglementaire et financier qui régit de façon efficace la décentralisation et le développement local participatif ;
  3. Renforcer les capacités des acteurs locaux (collectivités locales, organisations communautaires de base, agences régionales de développement, ONG et secteur privé local) et permettre de mettre en exécution de façon efficace l’approche développement local participatif ;
  4. Améliorer le système de transfert financier depuis le niveau national jusqu’au niveau des communautés, en passant par les collectivités locales.

Les Composantes du Projet

Le PDLP est mis en œuvre à travers trois composantes opérationnelles pour appuyer le PNDL :

  1. Appui aux politiques de décentralisation, de déconcentration et de développement local participatif ;
  2. Financement du développement local ;
  3. Renforcement des capacités pour la décentralisation, la déconcentration et le développement local participatif, et
  4. Coordination et communication, suivi et évaluation, et gestion environnementale et sociale. L’adoption de l’approche Développement Durable Participatif (DDP) est un processus d’apprentissage joint à l’action dans un environnement favorable.

Les résultats

  • Des réformes favorisant une élaboration de la stratégie nationale de développement territorial ;
  • Des instruments et des outils techniques de mise à jour de la Politique de décentralisation et de développement local finalisés ;
  • Une approche de renforcement des capacités des acteurs locaux revue et adaptée aux enjeux d’intervention.
  • Un financement du développement local qui se donne comme ambition de réaliser une plateforme minimale d’infrastructures au sein des collectivités locales.

Vidéothèque

  • Videotheque
Contact | Plan du site