Programme national de développement local
Accueil » Actualités » Pour une amélioration de l’implication des collectivités locales dans la lutte contre le sida

Pour une amélioration de l’implication des collectivités locales dans la lutte contre le sida

Ce 24 mars 2011, à Diourbel, dans les locaux du Conseil Régional, le Comité national de lutte contre le sida (CNLS) et le Programme national de développement local (Pndl) vont conjuguer leurs efforts pour une meilleure implication des élus locaux dans la croisade contre le sida.

De façon résolue, le Programme national de développement local (Pndl) opte pour une synergie et une complémentarité des actions pour une prise en charge des préoccupations des Collectivités locales. Parmi celles-ci, figure en bonne place, la lutte contre le sida. Fort de la considération que le Sénégal soit doté de Plans Stratégiques Nationaux (2002 – 2006 ; 2007 – 2010 et 2011 – 2015) et au regard des stratégies qui y sont adoptées et qui visent à promouvoir l’appropriation de la lutte contre le Sida par tous les secteurs concernés au niveau public, privé, de la société civile et notamment par les collectivités locales, il ressort que ces dernières constituent un champ d’intervention offrant de nombreuses opportunités pour faciliter la mise en œuvre d’une réponse multisectorielle locale au VIH/Sida et des atouts de pérennisation des interventions.

Se fondant sur cette vision, le CNLS et le PNDL ont pris la pleine mesure de ces enjeux pour faire des Collectivités locales, la pierre angulaire de leur approche. En collaborant avec le CNLS, l’objectif est sans équivoque : (i) s’assurer d’une bonne prise en charge des questions liées au Sida, lors de l’élaboration des différents outils de planification (plans locaux de développement et plans annuels d’investissements) des Collectivités locales ; (ii) parvenir à une animation dynamique des différentes espaces de dialogue pour apporter une réponse ciblée au VIH/Sida. Si l’on sait que le CNLS a pour mandat d’assurer la coordination et le suivi de la mise en œuvre du Programme National Multisectoriel de Lutte contre le Sida. C’est dans ce contexte que des ateliers régionaux seront organisés par les 14 comités régionaux de Lutte contre le Sida (CRLS), en collaboration avec les Agences régionales de développement (ARD). Le choix de ce partenaire opérationnel se justifie non seulement par sa qualité de structure d’appui à la coordination et à l’harmonisation des interventions et initiatives des trois ordres de collectivités locales, en matière de développement local, mais encore par son rôle d’agence d’exécution au niveau régional du PNDL. Dans le cadre de la convention de financement signée entre le Conseil National de Lutte contre le Sida (CNLS) et le Programme National de Développement Local (PNDL) pour l’année 2010 / 2011, il s’agit de renforcer la dynamique impulsée en 2009 et de poursuivre ces ateliers régionaux de plaidoyer. Ensuite suivront des activités de prévention qui seront exécutées par 50 organisations communautaires de base sélectionnées sous la coordination et la supervision des ARD.

Tenant compte de l’objectif du plan stratégique qui est de maintenir en 2011 la prévalence du VIH à moins de 2% et de promouvoir l’accès universel aux services de prévention, de soins et de traitement du VIH, il est devenu nécessaire de miser sur une approche de proximité. C’est pourquoi, les deux programmes ont décidé de nouer un partenariat fécond. En termes d’avantages pour les Collectivités locales, la mise en œuvre d’activités conjointes en matière de renforcement de capacités à l’intention des élus locaux et autres acteurs locaux, d’information, d’éducation et de communication et la confection d’outils et de supports adéquats qui devront faire des collectivités locales, des espaces de communication et de valorisation du savoir faire local, leur permettant ainsi d’entretenir un partenariat dynamique avec les organisations communautaires de base et de fédérer leurs actions.

Au terme de cette activité ;

  • les Elus locaux auront une meilleure compréhension de l’épidémie à VIH dans leur localité et s’engageront à signer la charte d’engagement ;
  • Les défis et enjeux d’une meilleure participation des acteurs locaux à la réponse au VIH/Sida et des lignes de financement clairement identifiées par les élus locaux et octroyées aux acteurs locaux de la lutte ;
  • Le document d’orientation sur la promotion de réponses communautaires « Les collectivités locales porte d’entrée vers les acteurs communautaires de base », s’inscrivant dans le cadre de la subvention du Round 9 consolidé du Fonds Mondial, sera partagé.

Chers professionnels des media, l’ARD vous donne l’opportunité d’informer vos lecteurs, auditeurs et téléspectateurs de cette activité de haute portée nationale. Ce Jeudi 24 mars 2011, à Diourbel, les acteurs locaux aborderont des questions qui interpellent la communauté des élus à l’heure de la célébration de la semaine nationale de lutte contre le VIH/Sida.

Pour de plus amples informations,

  • M. Magatte BA, Spécialiste en Environnement PNDL Tel : 33 889 50 72
  • Mme Gabriel COLL, Responsable Volet Collectivités locales CNLS : Tel 33 869 09 09
  • M. Mamadou SENE, Directeur ARD Diourbel : Tel : 33 971 50 98

Vidéothèque

  • Videotheque
Contact | Plan du site