Programme national de développement local
Accueil » Actualités » Formation des formateurs pour renforcer la gestion des infrastructures au sein des collectivités locales

Formation des formateurs pour renforcer la gestion des infrastructures au sein des collectivités locales

Du 8 au 10 Novembre 2012, à l’Hôtel Saly Teranga, le Programme national de développement local (PNDL) organise un atelier de formation des formateurs sur la gestion des infrastructures au sein des Collectivités locales.

Cela entre dans le cadre du processus de renforcement des capacités des différentes parties prenantes intervenant dans la chaîne de réalisation des microprojets. L’une des finalités du PNDL est de fournir des outils et des instruments de travail aux acteurs locaux. Les séries d’activités de formation livrées cette année, rentrent parfaitement dans la vision du secteur qui ambitionne de mettre à la disposition de façon rapprochée, d’une masse critique appropriée. La séance d’aujourd’hui confirme parfaitement la volonté du Programme national de développement local d’instruire une démarche pédagogique d’apprentissage continu.

Les exigences de mise en cohérence des processus de développement territorial nécessitent un accompagnement par des outils actualisés et qui répondent aux besoins des acteurs locaux : le manuel de gestion des investissements publics locaux en fait partie. Au terme de sa validation, le PNDL passe à une étape supérieure, celle consistant à améliorer les connaissances des différents responsables issus des Agences régionales de développement, dans un des domaines dynamiques de la maîtrise d’ouvrage local.

La gestion durable des investissements exige l’implication d’un ensemble d’institutions et de personnes et nécessitent des outils appropriés. Malheureusement, les élus locaux n’ont pas toujours une grande expérience dans leur nouveau rôle ou dans cette culture de collaboration. Il existe de nombreux comités de gestion des infrastructures, hélas qui ne fonctionnent pas souvent, en milieu rural. Résultat : les nombreux investissements consentis, à des dizaines de millions, ne fonctionnent pas souvent à plein régime. Aujourd’hui, le PNDL veut rompre particulièrement avec l’image hideuse consistant à voir des investissements en ruine, quelques années seulement, après leur mise en service.

Pour les différents participants, les sessions de formation sur la gestion des infrastructures offrent un cadre de référence méthodologique et procédurale pour la conduite des différentes étapes, dès la planification des interventions de terrain jusqu’à la pérennisation des services mis en place. C’est donc, tout le sens qu’il faut donner à cette dite session qui vise à donner à l’ensemble de ces acteurs un outil méthodologique pour la mise en œuvre de leurs projets. Mais aussi, c’est le plus important, pour permettre aux différentes parties prenantes de rendre plus fonctionnels toutes les instances appelées comité de gestion.

Au terme de l’atelier, il est prévu une démultiplication des leçons apprises auprès des communautés de base à travers un plan d’actions.

Vidéothèque

  • Videotheque
Contact | Plan du site