Programme national de développement local
Accueil » Le PDNL » Projets » Équité de genre dans la gouvernance locale

Équité de genre dans la gouvernance locale

Programme conjoint : ONU FEMMES - UNCDF -PNUD en ancrage au PADEL/PNDL

Durée du Projet : 3 ans ; 2009- 22012 avec prolongation jusqu’en 2013

Le programme repose sur une approche du développement axée sur les droits, qui met notamment en avant la participation des femmes et des organisations féminines aux processus de développement local, la non-discrimination. Aussi, figure en bonne place dans son approche l’intégration de mesures visant à remédier aux inégalités hommes-femmes, l’autonomisation des femmes et la responsabilité des autorités locales concernant la réalisation des OMD et des objectifs d’égalité des sexes. Le soutien des groupes politiquement et économiquement marginalisés est au cœur de cette approche du développement axée sur les droits. Ce principe sera reflété dans le programme à chaque étape des cycles de « planification et budgétisation » et de « performance équitable ".

Cette approche est issue d’un partenariat de l’UNCDF, de l’ONUFEMMES et du PNUD. Leurs perspectives complémentaires sont réunies pour construire un modèle qui établisse des relations entre les intentions lors de la planification et les effets des politiques visant à atteindre l’égalité des sexes par le biais d’allocations équitables.

Le résultat attendu de ce Programme est de parvenir à un développement local favorisant l’égalité des sexes afin d’améliorer l’accès des femmes aux ressources et aux services.

Cet objectif a pour effet direct de générer une planification, une programmation et une budgétisation sensibles au genre grâce à des réformes institutionnelles, des mécanismes de financement favorisant une autonomie accrue et des débats politiques suscitant la réflexion.

Trois composantes fondamentales sont proposées :

1) Planification et budgétisation : les intentions de planification et de budgétisation des autorités locales appliquent un « prisme sexospécifique » et comprennent des objectifs, des valeurs de référence et des mesures ventilés par sexe qui soutiennent l’autonomisation des femmes.

2) Performance équitable : suivi systématique des performances budgétaires permettant d’analyser les dépenses réelles des autorités locales et leur impact sur l’égalité entre les sexes, afin d’inclure les effets qui favorisent ou entravent l’autonomisation des femmes

3) Politique : qui s’intéresse plus particulièrement à l’engagement politique, à la défense, aux communications et à la génération de connaissances.

Le GELD Sénégal est exécuté dans la dynamique de la mise en œuvre du projet « Appui au Développement Économique local (PADEL) en ancrage au Programme National de Développement Local » PNDL. Le PADEL vise à créer un environnement propice à l’émergence d’une décentralisation tournée vers le développement économique local.

Le Projet a été lancé en août 2010 et mis en œuvre dans trois collectivités locales dans la région de Louga : La Commune de Louga et deux Communautés rurales Gassane et Sagatta Gueth.

La mise en œuvre du projet a permis de mettre l’accent sur les principes suivants :

  • La transparence : Le partage des informations entre la Commune et les populations et l’obligation de rendre Compte de l’utilisation des ressources par l’organisation de journées de concertation avec les populations ;
  • L’efficacité : Les besoins prioritaires exprimés par les communautés et validés par le conseil municipal ont été réalisés dans l’année.
  • L’inclusion et l’égalité : La sensibilité genre a permis de veiller à une participation équitable des hommes et des femmes à toutes les étapes. La participation de toutes les couches de la population a été effective. Tous les quartiers périphériques ont été touchés.
  • La Solidarité : La mobilisation de toute la communauté dans l’analyse des problèmes et l’identification des besoins prioritaires. Le choix des projets à réaliser compte tenu de la disponibilité des ressources. Un arbitrage a permis de retenir les projets à réaliser.
  • La transversalité : Le choix et la mise en œuvre des projets a été fait en articulation avec les politiques sectorielles et les thèmes globaux.

Résultat 1 : Les capacités des élus des 3 collectivités locales ciblées dans la région de Louga, sont renforcées en gestion, planification, et budgétisation sensible au genre.

  • Des cadres de concertation sont mis en place et opérationnels pour améliorer les mécanismes d‘échanges et de concertation sur la planification et la budgétisation sensible au genre
  • Formation des élus sur les processus de planification et de budgétisation sensible au genre ;
  • Mise en place et organisation des conseils de quartiers (cadres de concertation) dans la commune de Louga. Ce qui a renforcé les mécanismes d’échange et de concertation entre les populations et l’équipe municipale (participation effective des femmes) ;

Résultat 2 : Les collectivités locales ciblées de Louga ont augmenté l’accès aux ressources pour la mise en œuvre des projets prioritaires des femmes

  • Les capacités des collectivités locales ciblées sont renforcées sur les procédures d’exécution du budget sensible au genre.

Résultat 3 : Les groupements des femmes des collectivités locales ciblées ont des capacités pour influencer les processus de planification et budgétisation des conseils locaux

  • Les capacités des groupements des femmes de la Commune de Louga sont renforcées afin d’influencer les processus de planification et budgétisation des conseils locaux.

Résultat 4 : Les mécanismes, guides et procédures appliquées au niveau régional intégrant la dimension genre.

Résultat 5 : Les bonnes pratiques réalisées par les autorités et collectivités locales dans la région de Louga sont partagées au niveau national

LECONS APPRISES

Les différentes missions de suivi et d’évaluation réalisées ont fait ressortir quelques leçons et enseignement tirés dans le cadre de la mise en œuvre du Projet :

  • Edification de nouveaux mécanismes institutionnels de planification et budgétisation,
  • Elaboration de budget participatif ou de plan de développement sensibles au genre,
  • Activation de mécanismes de redevabilité et d’analyse budgétaire selon le genre,
  • Réalisation d’investissements d’amélioration des conditions sociales et économiques des populations et d’autonomisation des femmes,
  • Amélioration de la sensibilité genre des acteurs et de la participation des femmes aux instances de concertation et de décision,
  • Création de compétences en gouvernance selon le genre.

Dans le forum

Tous les forums

Vidéothèque

  • Videotheque
Contact | Plan du site | Crédits et mentions légales