Programme national de développement local
Accueil » Actualités » De nouveaux outils pour renforcer la maîtrise d’ouvrage locale et la dimension environnementale des microprojets

De nouveaux outils pour renforcer la maîtrise d’ouvrage locale et la dimension environnementale des microprojets

Ce vendredi 10 février 2012, à l’Hôtel le NDIAMBOUR, le Programme national de développement local (PNDL) organise un atelier national de validation de deux manuels : le manuel de maîtrise d’ouvrage local et celui de la gestion des procédures environnementales et sociales.

Deux manuels d’une réelle importance pour le développement local. C’est ce que le Programme national de développement local vient de mettre à la disposition des acteurs locaux. Cela entre dans le cadre du processus de renforcement des capacités des différentes parties prenantes intervenant dans la chaîne de réalisation des microprojets.

Les exigences de mise en cohérence des processus de la stratégie nationale de développement local nécessitent un accompagnement par des outils actualisés et qui répondent aux besoins des acteurs locaux : le manuel de maîtrise d’ouvrage locale des investissements publics locaux et le manuel de procédures environnementales et sociales pour le développement local, en font partie. Ces outils clés ont été élaborés avec l’appui de spécialistes favorisant la participation de plusieurs acteurs, une évaluation de terrain dans des régions ciblées et une analyse critique des procédures techniques dans une approche de développement décentralisé. Chaque manuel a fait l’objet d’un atelier technique de validation, avec les acteurs de terrain. La démarche participative qui a présidé à l’avènement des deux manuels renseigne sur l’importance signalée, reliée à de telles productions.

Le manuel de la maîtrise d’ouvrage local se singularise par les modalités et les attentes perçues, si l’on en juge par le nombre important de microprojets concernés par la mise en œuvre du PNDL (prés de 4000) et l’énorme capital humain qu’il mobilise pour arriver aux résultats. La priorisation, la mise en place et l’exploitation durable de tous ces microprojets demandent l’implication d’un ensemble d’institutions et de personnes et nécessitent des outils appropriés. Malheureusement, les élus locaux n’ont pas toujours une grande expérience dans leur nouveau rôle ou dans cette culture de collaboration.

Pour les différents acteurs, le Manuel de maîtrise d’ouvrage offre un cadre de référence méthodologique et procédurale pour la conduite des différentes étapes, dès la planification des interventions de terrain jusqu’à la pérennisation des services mis en place. C’est donc, tout le sens qu’il faut donner au Manuel de maîtrise d’ouvrage locale qui vise à donner à l’ensemble de ces acteurs un outil méthodologique pour la mise en œuvre de leurs projets. Mais aussi, c’est le plus important, pour permettre aux différentes parties prenantes de mieux formaliser leurs relations de travail.

Quant au manuel de gestion des procédures environnementales et sociales, il convient de souligner qu’il participe à la prise en compte de l’exigence du code de l’environnement de notre pays. Même si des modalités d’application pratiques ont renforcé les dispositions institutionnelles instituées, il convient de noter que ce travail constitue, pour le secteur de l’environnement, un enjeu de taille au regard des bouleversements nés des effets néfastes découlant de l’absence d’une bonne prise en compte de la dimension environnementale dans la réalisation des projets.

Le manuel de gestion des procédures environnementales et sociales vient donc à son heure, capitalise l’ensemble du processus, concilie les outils en matière de procédure environnementale, et les formalise aux fins d’une capacitation des acteurs locaux.

Après l’élaboration de plusieurs documents stratégiques afférents à la gestion environnementale et sociale du Pndl et l’érection de mesures environnementale et sociale ainsi que la mise à disposition des prescriptions environnementale et sociale à respecter par l’entrepreneur dans le cadre des marchés des travaux des microprojets soumis au financement du PNDL, il s’agit, dans la pratique, de procéder à une formalisation des procédures dans une vision pédagogique. A vocation didactique et par souci de capitalisation des démarches antérieures, le travail visant à doter les acteurs locaux d’un manuel de référence en matière de gestion des projets incluant la dimension environnementale, s’avère utile.

Au terme de l’atelier, il est prévu une validation des deux documents et l’intégration des propositions faites par les différents participants.

Chers professionnels des media, le PNDL vous donne l’opportunité d’informer vos lecteurs, auditeurs et téléspectateurs de cette activité de haute portée nationale. Le 10 Février 2012, à l’Hôtel le NDIAMBOUR, à partir de 09 heures, Monsieur le Ministre de la Décentralisation et des Collectivités locales procédera à l’ouverture officielle des travaux en présence des principaux acteurs impliqués dans la maitrise d’ouvrage local et la gestion environnementale et sociale.

Vidéothèque

  • Videotheque
Contact | Plan du site